LAP 8 – juillet 2018

Les vacances un droit ?

Comme la grande presse nous n’échappons pas à certains thèmes de saison. Le début d’été est donc propice à parler vacances. Bien souvent c’est le taux de départ en vacances qui est commenté par catégorie sociale ou par tranche d’âge. Mais pour nous paysan, paysanne, ce n’est pas la question de partir ou pas qui nous préoccupe. Partir est une évidence. Vous imaginez pendant deux semaines rester à la maison sans remettre les pieds à la ferme juste à côté. Ce n’est pas vraiment possible. Ce n’est pas non plus la question de la destination qui nous travaille. Les vraies questions sont : puis je prendre des vacances ou pas cette année ? La variabilité des revenus d’une année sur l’autre pèse dans la balance. Est-ce que ce sera une semaine complète ? Comment je m’organise pour le faire. Partir en vacances ça demande de l’anticipation. Au-delà des finances de l’entreprise il faut pouvoir céder le travail à réaliser à une personne de confiance. C’est peut-être ça le plus difficile. Surtout si on a l’habitude de travailler seul. Les vacances moments improductifs par définition sont sûrement un facteur d’efficacité pour le reste de l’année car se reposer mentalement, lâché prise est essentiel à tous pour sa santé, et sa vie de famille. Partant de ces principes le droit à deux semaines de vacances pourrait être une revendication des paysans. Du personnel de remplacement à cet effet pourrait être payé par la MSA. Reste à trouver à la louche 1,5 milliard € [500’000 (actif) X 2500€] pour financer de ce nouveau droit. Ça représente 23€ par français / an ou quelques miettes des centaines de milliards d’avoir de français (particulier et entreprise) placés dans des paradis fiscaux.
Un droit ça s’obtient que si on le réclame.
Bon été toutes et tous !

Thierry Bonnamour, paysan à Dullin (73)

Sommaire

Conf’Aura

  • Agir pour une justice accessible
  • Le Caj Isère a réussi à maintenir une ferme !

Savoie

  • Étape en Savoie pour la tournée des blés paysans
  • Bientôt la Fête de l’Agriculture paysanne !

Haute-Savoie

  • Le réseau InPACT, une collectivité et un marché public…
  • Le Léman en danger

Dossier

  • Consommation foncière : arrêter le massacre

Loire

  • Mieux répartir la valeur ajoutée des produits laitiers
  • La marche des cobayes

Puy-de-Dôme

  • Accueil paysan ou le bénéfice mutuel
  • Halte au Bastion social !

Isère

  • Demain, tous glyphosés ?
  • Perspectives pour l’installation

Agriculture Paysanne

  • Les insectes pollinisateurs, facteur le plus déterminant des rendements agricoles
  • Autoconstruction : vers l’autonomie technique

Portrait de ferme

  • Une équipe joyeuse à l’élevage Guillaume