En avant vers la fin des pesticides illégaux !

Une motion à caractère écologiste et anti-libérale a été adoptée par la Chambre régionale d’Agriculture Auvergne-Rhône-Alpes lors de la session du 24/11/2020 sur proposition de la Confédération Paysanne.
Cette motion vise l’arrêt de la production des pesticides interdits d’utilisation et la fin de l’importation des produits alimentaires traités avec ces phytosanitaires illégaux pour la santé de tous, pour une prise en
compte de l’urgence écologique au-delà du discours, et pour mettre fin à plusieurs injustices qui touchent les agriculteurs français et européens. Elle sera un point d’appui pour pousser nos élu.e.s à tous les étages
de l’État à prendre rapidement des mesures allant dans ce sens !

« N’importons pas l’agriculture que nous ne voulons pas » clame haut et fort la Profession agricole depuis qu’elle s’est rendue compte que les accords de libre-échange (CETA / MERCOSUR) sont un danger pour les paysan.ne.s en Europe mais aussi dans les pays tiers concernés. La motion portée par Confédération Paysanne que nos collègues
ont approuvé a pour objectif de ne plus importer l’agriculture que nous ne pratiquons pas.

Plus précisément, cette motion la Chambre régionale d’Agriculture Auvergne-Rhône-Alpes exige des pouvoirs publics l’arrêt de la production et de l’exportation de TOUS les pesticides interdit dans l’UE et en particulier la
carbendazime et le paraquat. Il est également exigé la destruction des stocks actuels pour éviter que nos collègues paysan.ne.s hors UE soient empoisonnés par les produits fabriqués ici. Ceci pour ne plus être coupable de délocaliser les risques environnementaux et sanitaires.


Il est exigé aux pouvoirs publics qu’ils interdisent l’importation de marchandises produites dans les pays qui autorisent ce qui chez nous est interdit en activant les mêmes mécanismes de protection utilisés lors de
l’interdiction en 2016 du diméthoate sur les cerises. Les importations de denrées alimentaires ou fourragères provenant des pays qui utilisent ces produits doivent en être empêchés pour des raisons de distorsions de
concurrence et par souci de santé publique.

Aujourd’hui, il est donc temps d’agir !

Par cette motion, la direction de Chambre régionale d’Agriculture Auvergne-Rhône-Alpes s’engage courageusement vers ce qui ressemble a un boycott. Elle a pour mission d’envoyer un courrier adressé à toutes les
collectivités territoriales en charge de la restauration afin qu’elles n’achètent plus de produits alimentaires traités avec ces produits « illégaux » pour ne pas prendre de risques alimentaires dans les cantines.

La Confédération Paysanne Auvergne-Rhône-Alpes s’engage a faire du plaidoyer auprès des élu.e.s locaux, nationaux et européens pour transformer cette volonté en projet de loi ! Nous travaillerons main dans la main avec le bureau de la chambre régionale pour faire avancer le travail !


Contact : Thierry Bonnamour, élu à la Chambre régionale d’Agriculture – 06 19 06 21 65

En savoir plus sur l'article

Produit par :