À l’unanimité contre la LGV Lyon-Turin

La Confédération Paysanne œuvre à la préservation des 1500 ha de terres potentiellement détruits par la LGV Lyon-Turin.

Ce vendredi 1er février 2019 nous étions, avec les membres de la coordination des opposants aux Lyon-Turin, en réunion avec Monsieur Dehornoy, directeur adjoint du cabinet de la ministre des transports Madame E. Borne à Saint-Jean-de-Maurrienne (73). Ce rendez-vous a permis à la Confédération Paysanne de rappeler que la Chambre d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes s’était prononcée à l’unanimité contre ce projet en septembre 2013, comme tous les organismes d’État qui ont analysé ce projet depuis le premier jour jusqu’à aujourd’hui. Tous dénoncent une gabegie financière déficitaire sans utilité sociale, et avec un retour sur bilan-carbone extrêmement bas. Les dizaines de milliards d’euros dépensés seront donc à la charge du contribuable qui risque de rire jaune en voyant la facture.

 

Contacts :

Thierry Bonnamour   administrateur régional   06 19 06 21 65
Barthélémy Chenaux   coordinateur réseau   07 82 23 51 67

En savoir plus sur l'article

Produit par :